Archives parlementaires de 1787 à 1860 : Du 3 au 18 brumaire an III (24 octobre au 8 novembre 1794) PDF

Jean-Joseph-Archives parlementaires de 1787 à 1860 : Du 3 au 18 brumaire an III (24 octobre au 8 novembre 1794) PDF Tassaert d’après Fulchran-Jean Harriet, musée Carnavalet, vers 1796. Discours de Robespierre du 26 juillet 1794, Archives nationales. Robespierre monte à la tribune et lit son discours.


Il commence par se justifier de la façon dont est appliquée la loi du 22 prairial. Carrier, Fouché, Barras, Fréron, Jean-Lambert Tallien. De fait, Robespierre termine sa harangue en déclarant :  Je suis fait pour combattre le crime, non pour le gouverner. Bourdon de l’Oise s’y oppose, et demande le renvoi aux Comités avant l’impression, Barère insiste pour l’impression du discours, Couthon ajoute à la proposition de l’impression un amendement, l’envoi du discours à toutes les communes de France.

Cambon s’élance à la contre-attaque, ayant été le seul nommé dans le discours de Robespierre. L’opposition insiste pour l’ajournement de l’envoi du discours. Thirion demande alors la révocation du décret demandant l’impression. La révocation du décret est prononcée. Robespierre n’a trouvé qu’une voix pour le soutenir, celle de Couthon.

This entry was posted in Humour. Bookmark the permalink.