Ecole danger: Nouvelle noire PDF

Rabat la 7e plus grande ville du royaume. Le nom actuel vient de Ribat Al Fath,  le Camp de la Victoire . Par la suite, elle servit de base aux expéditions almohades en Andalousie. Après 1269, quand les Mérinides choisirent Ecole danger: Nouvelle noire PDF comme capitale, Rabat entra dans une période de déclin.


Manipulations et manigances

Quand la santé des écoliers est en balance avec les magouilles des élus, le cocktail est explosif.

Une nouvelle noire dans la tradition du genre pour le plus grand plaisir des lecteurs

EXTRAIT

Dylan respire imperceptiblement, il dort. A la tête du lit, de part et d’autre, ses parents. Des larmes coulent sur le visage de la mère silencieuse. Le père, traits figés, rictus effrayant. Il n’en a pas conscience. Il n’a conscience de rien.
Il regarde le visage émacié de son petit et le verdict tourne en boucle : « La greffe a échoué. »
Après l’entretien avec le médecin, le psychologue du service les a emmenés dans une petite pièce. Le père n’a pas parlé. La mère a pleuré. Sans bruit, du début à la fin. A quoi, comment se préparer ? Ce moment est hors du temps et de l’humanité.

A PROPOS DE L’AUTEUR

Jeanne Desaubry a quelque chose d’un chat dont on dit qu’il disposerait de plusieurs existences successives. Aussi entame-t-elle aujourd’hui une troisième vie. Ou une quatrième, on se sait plus. Elle a d’abord promené son regard à la fois aigu, indulgent et sans illusion sur le milieu hospitalier, avant d’en faire de même sur celui de l’éducation nationale. Polars, romans noirs, romans jeunesse, ateliers d’écriture, critiques, causeries… constituent désormais tout son univers. Aujourd’hui, elle se consacre exclusivement à ses passions de toujours : lire, écrire et éditer. Elle a animé la petite fabrique de livres Krakoen du temps de la coopérative d’édition. Elle est directrice littéraire des éditions du Horsain et de Ska numérique qu’elle a créé avec Max Obione.

Rabat est connue sous le nom de Salé-le-Neuf. Depuis 2012, un ensemble de sites de Rabat est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Articles connexes : République du Bouregreg et Histoire du Maroc. La stratigraphie du site a été interprétée en 1959 par G. Ainsi, bien que Ribat al Fath ne reçut jamais la population que son enceinte aurait pu abriter, les grandes orientations de la ville étaient tracées.

La dynastie zénète des Mérinides fonda le Jama’ el-Kbîr, ainsi que d’autre ruelles, tous situés au cœur de l’actuelle médina. La localisation de cet équipement public permet d’affirmer que la vie citadine n’était pas concentrée uniquement aux abords immédiats de la kasbah et que plusieurs quartiers de l’actuelle médina étaient habités. Pendant quelques dizaines d’années, Rabat, alors connue de l’Europe sous le nom de Salé-le-Neuf, fut le siège d’une cité-État, la République du Bouregreg, jusqu’à l’avènement des Alaouites qui s’emparèrent de l’estuaire en 1666. De la fin de la Seconde Guerre mondiale et jusqu’en 1963, les États-Unis disposèrent d’une base militaire aérienne à Rabat.

This entry was posted in Science-Fiction. Bookmark the permalink.