H+ / Prolonger la vie, manger sainement PDF

La doctrine adventiste de la santé comprend huit principes sanitaires appelés  » les huit lois de la santé  » ou  » les huit remèdes naturels « . De leur point de vue, la recherche médicale tend à confirmer ces principes de santé. George et Marthe Amadon, les prédicateurs Meritt H+ / Prolonger la vie, manger sainement PDF et R.


Ce troisième ouvrage du projet « H+ / L’humain augmenté » cherche à démontrer comment le fait de s’alimenter sainement est devenu une puissante construction sociale mobilisant à la fois les individus, les institutions et les entreprises. Le concept même de saine alimentation est non seulement un outil de plus dans l’arsenal de la gouvernance de soi et de la contenance de soi, mais il représente également un puissant outil de quantification, de structure de soi et de sculpture de soi. Au fil du temps, de la fin du XIXe siècle jusqu’à aujourd’hui, l’idée de saine alimentation a dessiné dans l’imaginaire collectif un corps sans maladie, un corps performant, un corps ayant la capacité de vivre dans un état optimal de santé physique et mentale jusqu’à un âge très avancé — ici s’articulent les assises du projet transhumaniste. Ce faisant, le type d’aliments ingérés construit non seulement un corps socialement acceptable ou non, mais construit également un corps qui affiche ou non la vertu alimentaire de son propriétaire. De là, de nouvelles assises pour le projet transhumaniste, à savoir qu’il est possible, en modifiant la façon de s’alimenter, de prolonger l’espérance de vie et l’espérance de santé. Fort de cette conviction, le projet transhumaniste, avec en tête Ray Kurzweil, s’appuient sur cette idée, le but étant d’arriver à franchir la frontière des 30 prochaines années, c’est-à-dire, durer assez longtemps pour que la Singularité technologique advienne, qui elle, fera de chacun de nous, des centenaires heureux, performants et en santé.

Alors qu’Ellen White prononçait une prière, l’intonation de sa voix changea, et elle s’écria,  » Gloire à Dieu ! Nombreux sont les témoins de ces choses qui ont souvent souhaité fournir une description de la servante du Seigneur quand elle est sous l’influence du Saint-Esprit — l’illumination de son visage, ses gestes gracieux, la dignité de chaque mouvement, les intonations musicales de sa voix comme si le son est lointain Elle fut en vision pendant environ quarante-cinq minutes. Les adventistes du septième jour adhérèrent à ces principes, non pour obtenir le salut ou suivre des lois mosaïques, mais parce qu’ils les trouvèrent bons pour la santé. Gardons toujours à l’esprit que l’objectif majeur de la réforme hygiéniste est de parvenir au plus grand développement du corps, de l’âme et de l’esprit. Ellen White communiqua les grands principes de la santé mais elle laissa le soin aux médecins adventistes de faire des recherches scientifiques et de mettre en application la réforme sanitaire.

Sur certains points, les adventistes s’inspirèrent des idées novatrices de médecins ou de réformateurs de la santé comme Edward Hitchcock, William Alcott, Ruben Mussey, Sylvester Graham, Joel Shew, L. Ellen White fut surprise par l’ampleur des changements demandés aux adventistes. Le café, le thé et le tabac sont des poisons lents. Manger entre les repas abîme l’estomac. Beaucoup de maladies sont causées par la consommation de la viande et de la graisse animale. Prendre un bain quotidien est un bonne chose.

L’exercice est bon pour le corps et l’esprit. Beaucoup de gens ont des maladies imaginaires. Les médicaments de l’époque tuent plus de gens que toutes les autres causes de décès réunis. Les parents transmettent leurs faiblesses génétiques à leurs enfants. Une grande ignorance médicale existait au sein de la population américaine. Les adventistes du septième jour enseignent que les huit lois de la santé sont des principes de prévention.

Ils mettent fortement l’accent sur un mode de vie sain. Cette vision de la santé est holistique. Elle intègre toutes les dimensions de l’individu : ses capacités physiques, mentales, sociales et spirituelles. Selon les adventistes, l’être humain est une entité indivisible, sans une séparation du corps et de l’esprit. Les adventistes enseignent que la maladie est habituellement une violation des lois de la santé. Ils considèrent que les huit principes de la santé sont des  remèdes naturels  parce qu’ils s’attaquent à la cause de la maladie, pas simplement à ses symptômes. Sans rejeter les apports de la médecine scientifique, ils estiment qu’un mode de vie basé sur les huit lois de la santé produit des effets plus efficaces, durables et sains sur la santé que les autres formes de thérapies.

This entry was posted in Sciences, Techniques et Médecine. Bookmark the permalink.