Je suis Extraordinaire: Changement de mentalité PDF

Please forward this error screen to hybrid1595. Le témoignage que vous allez lire est accablant, effroyable et terrible. Vous allez le lire et vous allez ressentir ce je suis Extraordinaire: Changement de mentalité PDF nous avons ressenti : ce mélange d’horreur glacé devant des pratiques immondes d’ecclésiastiques qui furent en leur temps de bons « notables » du milieu conservateur catholique, mais vous ressentirez aussi du dégoût, de la colère. Un seul cri monte : « Plus jamais cela !


Pour adopter une nouvelle image de soi et embrasser une mentalité de gagnant.

Ce témoignage éprouvant est fait à visage découvert par une femme qui a cessé d’avoir peur, et qui a décidé de raconter son histoire, sa fragilité, sa vulnérabilité et la manière dont des prétendus hommes de Dieu ont usé de leur autorité, de leur prestige. Ce témoignage désigne deux hommes, deux prêtres, deux prédateurs se servant de leur pouvoir pour abuser, violer et asservir : Thomas Philippe et Marie-Dominique Philippe. Ce témoignage est l’occasion de voir une nouvelle pierre s’effondrer de l’héritage de ces fameuses communautés nouvelles dont on vantait naguère les « fruits de Pentecôte » pour l’Eglise. Le film de MF Raimbault et Eric Quintin en avant première sur la TV Suisse. Hallucinant et consternantmerci Louise pour le reportage en avant-première.

Je crois qu’il va faire du bruit. Excellent documentaire, qui constitue une étape supplémentaire de dénonciation par rapport au documentaire de Serge Bilé sur le même sujet mais daté d’il y a presque 10 ans. Je reste persuadée comme je l’écrivais il y a peu sur l’Envers du Décor qu’il faut une convergence des luttes de toutes les femmes pour contraindre vraiment l’institution cléricale à aborder ces crimes sans hypocrisie ni tentative de minorer les faits criminels ou de les étouffer. Tant que les femmes ne s’uniront pas toutes ensemble, nous ne pourrons rien obtenir.

J’espère vivement que les religieuses et ex-religieuses auront cette prise de conscience rapidement. Cela seulement pourra faire changer les choses. Tant qu’on raisonne de façon catégorielle, on ne se sort pas des problématiques. Si l’on raisonne dans le « tous ensemble », c’est là qu’on trouvera les solutions. Et ça ne se limite pas à ce seul sujet des crimes sexuels. Ca devrait être évident sur tous les sujets et problématiques auxquels nous nous confrontons nous tous humains. Donc regardez bien celui d’Arte le 5 mars à 20.

Mais la version suisse est déjà consistante. Je vais voir le podcast d’Arte ce soir. Pardon à Michèle France pour ce très très mauvais jeu de mots. Il faut ne pas avoir étudié si peu que ce soit la pensée de ces prêtres « théologiens » pour écrire qu’ils étaient « ivres de théologie morale rigide ». Ils étaient plutôt hétérodoxes et tous les deux écartaient tout moralisme. Est-ce que l’auteur de l’article a déjà oublié que « l’éthique de l’amour d’amitié » du P. L’abus de mysticisme est à tous les étages, surtout dans les groupes charismatiques.

Est-ce un signe d’espérance que vient de donner François ? Est-ce un signe que l’institution va enfin comprendre qu’elle doit porter l’Eglise sacrement du Salut ? François vient de réduire à l’état laïque l’ex-cardinal archevêque de Washington. J’espère que ce n’est que le début de la purge nécessaire pour que l’annonce de la Bonne Nouvelle puisse se faire dans la sérénité et la confiance retrouvée. Et si ce pouvait être le début, enfin, d’une réforme en profondeur de l’institution ? Merci à Michele- France pour son témoignage.

Mais il faut l’avoir vécue soi-même pour comprendre cette souffrance qui tourne dans le cœur et la tête de l’aube au crépuscule. On ne s’habitue pas, on ne s’habitue jamais à ce cauchemar. J’espère que la personne aura mis la main à la pâte, ou plus précisément aux portes monnaies, pour la restauration et la conservation des Eglises occupées en France. Un grand merci pour ce texte si profondément vrai, tellement humain. Le témoignage de MF Pesneau est insoutenable ! Merci pour son courage, pour ces mots posés sur les actes de ces pervers, des mots qui disent jusqu’où ces prédateurs profanent un être.

This entry was posted in Religions et Spiritualités. Bookmark the permalink.