L’économie du cinéma : En 50 fiches PDF

En raison de l’accès limité au réseau Internet, le projet avance lentement. 1980, toutefois, la communauté bénéficie d’un accès régulier l’économie du cinéma : En 50 fiches PDF Internet, et le rythme de croissance des publications s’accélère.


Le cinéma, monde complexe qui conjugue art et industrie, poésie et divertissement, ne peut être abordé sans prendre en compte sa dimension socio-économique. L’objectif de cet ouvrage est d’offrir à l’étudiant une synthèse des connaissances fondamentales à maîtriser dans ce domaine. L’auteur présente avec rigueur les cadres d’analyse et les grilles de lecture nécessaires à l’étude des structures et des évolutions de la filière cinématographique. Les problématiques et les débats actuels sont mis en lumière. La 2e édition de ce livre se présente sous la forme de 50 fiches actualisées, illustrées de 35 graphiques. Un glossaire de 130 définitions des termes essentiels vient compléter l’ouvrage.

Parallèlement, en 1978, le Conseil des Arts du Canada créé Canadiana, un organisme sans but lucratif visant la préservation du patrimoine canadien et à sa mise en ligne. En 1993, John Mark Ockerbloom crée Online Books Page. Contrairement au projet Gutenberg, ce projet cherche à répertorier et réunir différents textes numériques anglophones déjà publiés, au sein d’un point d’accès unique. En 1995, Jeff Bezos crée Amazon. La presse, dans son sens large, commence alors à se mettre en ligne. De son côté, Brewster Khale fonde Internet Archive.

En 1997, la Bibliothèque nationale de France crée Gallica. En 2000, le logiciel de lecture Mobipocket est créé. Le Gemstar ebook devient alors la première tablette de lecture numérique officielle. En 2001, Adobe Flash Player lance son premier logiciel gratuit qui permet la lecture de fichiers numériques. L’année 2001 marque enfin la création du premier smartphone. En 2004, la compagnie Sony produit sa propre tablette.

This entry was posted in Science-Fiction. Bookmark the permalink.