L’énergie de demain : Techniques – environnement – économie PDF

Il est constitué de lignes électriques exploitées à l’énergie de demain : Techniques – environnement – économie PDF niveaux de tension, connectées entre elles dans des postes électriques. Un réseau électrique doit aussi assurer la gestion dynamique de l’ensemble production – transport – consommation, mettant en œuvre des réglages ayant pour but d’assurer la stabilité de l’ensemble.


L’énergie est un thème de débats parfois exacerbés. L’objectif de cet ouvrage est d’apporter des éléments de référence de la part de scientifiques et économistes reconnus. La problématique générale est posée (sources, consommations, utilisations, efficacité…) et la corrélation entre production d’énergie et climat est analysée. On étudie les divers types d’énergie (combustibles fossiles, énergies renouvelables, énergie nucléaire) ainsi que les divers modes de stockage de l’énergie (production et stockage électrochimiques de l’énergie électrique, piles à combustible, vecteur « hydrogène »). Les aspects scientifiques et techniques sont développés et suivis d’une analyse économique avec comparaison des prix et des coûts des diverses énergies.

NB : Les tensions indiquées sont des tensions efficaces. Départs de lignes de distribution à 25 kV. Edison a été un pionnier dans la réalisation des premiers réseaux électriques en courant continu. Exposition internationale d’Électricité de Paris de 1881, Marcel Deprez présente pour la première fois une installation de distribution d’énergie électrique alimentée par deux dynamos. Ils sont très locaux et utilisent le courant continu. 1879, puis crée le réseau électrique de New York.

Marcel Deprez, qui utilise le courant continu. Galileo Ferraris invente en 1885 le moteur polyphasé, qu’il ne présentera qu’en avril 1888. En parallèle se constituent de petits réseaux urbains en courant alternatif. Alors que Edison propose un projet en courant continu Tesla et Westinghouse proposent un système en courant alternatif.

Le contrat est donné à Westinghouse. L’héritage du passé limite le développement des réseaux électriques car les infrastructures énergétiques sont conçues pour durer plusieurs dizaines d’années. Dans les années 1950, les compagnies européennes se coordonnent pour uniformiser les tensions des réseaux de transports à 400 kV. L’Europe, avec sa forte densité de population et un niveau élevé de développement économique et industriel, présente un réseau électrique dense et maillé.

Aujourd’hui, c’est l’ENTSO-E, anciennement « Union pour la coordination du transport de l’électricité »,  UCTE , qui effectue cette coordination en Europe. En mars 2010, le Conseil européen a accepté la nouvelle stratégie Europe 2020 proposée par la Commission. Elle promeut une interconnexion au niveau continental. Une communication intitulée  Priorités en matière d’infrastructures énergétiques pour 2020 et au-delà — Schéma directeur pour un réseau énergétique européen intégré  précise la stratégie. 3×20 et décarboniser le système électrique. Libération, il est le plus dense au monde.

Le réseau 400 kV, décidé au niveau européen, se développe en France en coordination avec le plan électro-nucléaire, notamment à partir des années 1970-1980. Les réseaux appartiennent à la collectivité, ce sont des biens non cessibles. Cette prérogative d’organisation peut être exercé directement par la commune ou bien confiée à un syndicat intercommunal, fréquemment mais pas exclusivement départemental. La gestion du réseau proprement dite, sa conception, son développement, son entretien, sa conduite et son exploitation, est confiée à un  Gestionnaire de Réseau de Distribution . Ce peut être dans le cadre d’une gestion directe en régie, ou indirecte dans le cadre d’un contrat de concession.

Ces travaux concernent le plus souvent les ouvrages en basse tension. Enfin les autorités concédantes ont également la responsabilité du contrôle local de l’exécution du contrat de concession, par le concessionnaire. Un réseau électrique est tout d’abord défini par le type de courant électrique qu’il utilise. Une fois fixé, ce choix engage l’avenir et est lourd de conséquences car les modifications sont a posteriori très délicates. Les réseaux électriques actuels utilisent un courant alternatif triphasé sinusoïdal. Ce choix décisif découle d’un ensemble de raisons que nous présentons ici. De la sortie de la centrale électrique au compteur de l’utilisateur final, l’électricité doit transiter sur un réseau électrique.

This entry was posted in Science-Fiction. Bookmark the permalink.