Le problème de la santé au travail : Protection des travailleurs ou nouvel eugénisme ? PDF

Cette le problème de la santé au travail : Protection des travailleurs ou nouvel eugénisme ? PDF est en semi-protection longue. Pour avoir pacifiquement mis fin à la politique d’apartheid et entamé des négociations politiques, Nelson Mandela et Frederik de Klerk reçoivent conjointement le Prix Nobel de la paix en 1993. Vers une Afrique du Sud arc-en-ciel ?


Les services de santé au travail vont mal : ils sont dépassés par les nouveaux modes d’exploitation, de production et de rentabilisation des entreprises, auxquels ils ne sont pas adaptés. Des réformes sont entreprises en France et en Belgique. Deux options largement incompatibles entre elles apparaissent possibles : une sélection des travailleurs sur une base de plus en plus eugénique, ou la protection des travailleurs…

Revenu personnel par habitant annuel, par groupe raciaux en Afrique du Sud par rapport aux niveaux du groupe racial blanc. Les Indiens : ce sont les descendants des coolies recrutés dans les régions de Madras et de Calcutta à partir de 1860 engagés dans les plantations de canne à sucre du Natal. Malais du Cap nés d’un mélange entre des Indonésiens, des Blancs et des Hottentots. Ils se répartissent entre une dizaine d’ethnies dont les plus importantes sont les Xhosas et les Zoulous.

L’apartheid se distingue également en deux catégories. La première, le petit apartheid ou apartheid mesquin qui protège l’intimité des Blancs dans leur vie quotidienne en limitant leur rapport avec les non-blancs, et la deuxième, le grand apartheid concernant la division spatiale du pays imposant des zones de résidence géographiquement séparées et racialement déterminées. Article détaillé : Histoire de l’Afrique du Sud. L’apartheid est le produit de l’Histoire, des mythes et des singularités de l’Afrique du Sud. Son idéologie a de multiples racines, à la fois dans la théologie et dans les justifications de la colonisation. L’apartheid est ainsi présenté comme un arsenal juridique destiné à assurer la survie du peuple afrikaner comme ethnie particulière mais aussi comme un  instrument de justice et d’égalité qui doit permettre à chacun des peuples qui constituent la société sud-africaine d’accomplir son destin et de s’épanouir en tant que nation distincte . Cependant, à aucun moment les propres aspirations des peuples noirs d’Afrique du Sud ne sont prises en considération.

L’apartheid leur est imposé dans la plus pure tradition du baasskap. 1970, les Afrikaners n’ont plus la peur pathologique de perdre leur identité qui s’affirme d’ailleurs au travers de l’État sud-africain, un État militairement fort et économiquement puissant. Avant l’arrivée des Européens, les peuples africains qui vivent en Afrique australe sont divers par leur physique, leur langue et leur mode de vie. Afrikaners pour désigner l’ensemble de la communauté blanche de langue afrikaans et de religion calviniste. En 1814, la colonie du Cap passe définitivement sous le contrôle du Royaume-Uni et l’anglais devient une langue officielle en 1822. L’esclavage est aboli en 1833 : c’est alors que débute le Grand Trek, l’émigration de milliers de Boers vers l’intérieur des terres.

This entry was posted in Religions et Spiritualités. Bookmark the permalink.