Le Savant et le populaire. Misérabilisme et populisme en sociologie et en littérature PDF

Il passe son enfance dans la région niçoise. Il quitte cette région pour entrer au lycée Henri-IV en classes préparatoires littéraires, dites Le Savant et le populaire. Misérabilisme et populisme en sociologie et en littérature PDF et Khâgne, à Paris. Paris, Jean-Claude Passeron fait des études à l’École normale supérieure.


Face à la culture populaire, les intellectuels s’exposent à tomber dans deux pièges symétriques. Ceux qui célèbrent l’authenticité des goûts du peuple et la richesse inaperçue de ses pratiques, par opposition aux faux-semblants des pratiques cultivées, oublient que la culture populaire est une culture socialement dominée et, au nom du relativisme, versent dans le populisme. Ceux qui, à l’inverse, n’envisagent la culture des classes populaires qu’en termes de manque peinent à s’extraire de leur propre légitimisme et cèdent au misérabilisme. C’est à éviter ces deux biais, à l’oeuvre en sociologie et en littérature comme en politique, qu’invite cet ouvrage.

Il s’oriente, après avoir passé l’agrégation de philosophie, vers la sociologie. Parallèlement, il dirige le département de sociologie de l’Université de Nantes, tout en allant fréquemment à Paris pour mener ses enquêtes. En 1991, il fait paraître Le raisonnement sociologique, ouvrage en partie issu d’une thèse d’État. Ce livre a eu un impact profond sur la réflexion épistémologique en sciences sociales.

Pierre Bourdieu et Michel Eliard, Les Étudiants et leurs études, Paris, La Haye, Mouton,  Cahiers du centre de sociologie Européenne. Les étudiants et la culture, Paris, Les Éditions de Minuit, 1964. Gérald Antoine, La Réforme de l’Université. Conservatisme et novation à l’Université, avant-propos de Raymond Aron, Paris, Calmann-Lévy, 1966. Robert Castel, Éducation, développement et démocratie. Algérie, Espagne, France, Grèce, Hongrie, Italie, Pays arabes, Yougoslavie, études présentées par Robert Castel, Jean-Claude Passeron, Paris – La Haye, Mouton,  Cahiers du Centre de sociologie européenne , 4, 1967. Pierre Bourdieu et Jean-Claude Chamboredon, Le Métier de sociologue, préalables épistémologiques, Paris, Mouton – Bordas, 1968.

Claude Grignon, Expériences françaises avant 1968, Études de cas sur l’innovation dans l’enseignement supérieur, Paris, OCDE, 1970. Richard Hoggart, La Culture du pauvre. Paris, Éditions de Minuit,  Le sens commun , 1970. Paris, Éditions de Minuit,  Le Sens commun , 1970.

Les Mots de la sociologie, Nantes, Université de Nantes, 1980. Michel Grumbach, L’Œil à la page : enquête sur les images et les bibliothèques, Paris, Bibliothèque Publique d’Information, 1985. Claude Grignon, Le Savant et le populaire, misérabilisme et populisme en sociologie et en littérature, Paris, Seuil – Gallimard, 1989. Pedler, Le Temps donné aux tableaux, Marseille, IMEREC, 1991. L’espace non-poppérien du raisonnement naturel, Paris, Nathan,  Essais et Recherches , 1991. L’Art de la recherche, Essais en l’honneur de Raymonde Moulin, Paris, La Documentation Française, 1994.

This entry was posted in Dictionnaires, langues et encyclopédies. Bookmark the permalink.