Les écosystèmes digestifs PDF

Les termites, parfois surnommés fourmis blanches, sont des les écosystèmes digestifs PDF. Ce sont des insectes sociaux, qui vivent au sein de colonies hiérarchisées et organisées en castes. Ils se rencontrent surtout dans les pays chauds, où certaines espèces construisent de grands nids en terre mâchée, les termitières, caractéristiques des plateaux tropicaux.


Les termites appartiennent au règne animal, à l’embranchement des arthropodes, à la classe des insectes et à l’ordre des isoptères. Kalotermes flavicollis ou  Termite à cou jaune  est l’unique espèce de termite de bois sec rencontrée dans le milieu naturel en Europe. En France, cette espèce se distribue essentiellement sur le pourtour méditerranéen. 4 ou 5 articles et pas d’ocelles.

Les termites sont surtout nombreux dans les régions tropicales de l’Afrique, de l’Extrême-Orient, des Caraïbes, de l’Amérique centrale et du Sud. Les termites se caractérisent par des pièces buccales broyeuses, par un abdomen relié au thorax. Ils sont plutôt biologiquement proches des blattes. Munis de pièces buccales broyeuses, les termites se nourrissent surtout de bois et de fragments de feuilles, ils sont dits xylophages. Certaines espèces sont uniquement souterraines et ne construisent pas de termitière aérienne.

D’autres modes de nutrition minoritaires existent comme la consommation de lichen ou d’algues épiphytes. La société des termites est caractérisée par un échange complet de l’aliment entre tous ses membres, appelé trophallaxie, qui signifie que l’aliment passe par l’ensemble des appareils digestifs d’une colonie en l’espace de près de 3 jours. Ils réalisent également des symbioses intestinales destinées à pallier la faible teneur en azote de leur nourriture avec des bactéries fixatrices d’azote, des bactéries qui recyclent l’acide urique et des bactéries qui éliminent le carbone en excès. Les termites ont une grande cohésion sociale, à l’image des fourmis.

This entry was posted in Etudes supérieures. Bookmark the permalink.