Les élections présidentielles au Sénégal de mars 2012 PDF

Le 26 février 2012, les élections présidentielles au Sénégal de mars 2012 PDF 5,3 millions de citoyens inscrits sur les listes électorales sont appelés aux urnes. Le président de la République du Sénégal est élu pour un mandat de 7 ans au scrutin uninominal majoritaire à deux tours. Chaque candidat doit être investi par un  parti politique légalement constitué  ou par une liste d’électeurs d’au moins 10 000 inscrits domiciliés dans six régions à raison de 500 au moins par région . Les dernières élections municipales et régionales ont été favorables à l’opposition.


L auteur tente de répondre à un certain nombre de questions: quelle est la portée de cette deuxième alternance politique ? Comment les coalitions, nouées dans la dynamique de la lutte contre le pouvoir de Wade, vont-elles gérer les nouvelles contradictions inhérentes aux nouveaux enjeux ? Le système politique sénégalais est-il guéri des maladies infantiles de la démocratie ? Avec ce livre, l auteur clôture une série de publications consacrée au cycle terminal du règne de Me Wade.

Le week-end qui suit la validation de la candidature du président sortant, est émaillé par des manifestations mortelles. L’opposition politique et civile choisissent de maintenir leur pression par la rue pour le retrait d’Abdoulaye Wade, qui interdit les manifestations et oppose les forces de l’ordre aux protestataires. En revanche, malgré les craintes exprimés par les observateurs, le scrutin du premier tour, le 26 février 2012, se passe sans heurts ni irrégularités. Contrairement à ce qu’il a affirmé au long de sa campagne, Abdoulaye Wade rate son pari d’être réélu dès le premier tour. Le Parti socialiste, au pouvoir durant les quarante premières années d’indépendance ne retrouve pas ses forces. Pour la deuxième fois dans l’histoire politique sénégalaise, un deuxième tour est organisé, le 25 mars.

Tout en ayant choisi de faire campagne en dehors du mouvement du 23-Juin et du mouvement Y’en a marre ! Macky Sall est resté solidaire durant la campagne du premier tour du front anti-Wade. Le second tour se tient le 25 mars 2012. Abdoulaye Wade reconnait sa défaite rapidement, en téléphonant à son adversaire dès 21h30 pour le féliciter.

Les réactions internationales à ce scrutin évoquent un renforcement de la démocratie sénégalaise, en comparaison à l’épisode ivoirien ou au coup d’État au Mali. 2008-66 du 21 octobre 2008 modifiant la première phrase de l’alinéa premier de l’article 27 de la Constitution. Mireille Duteil,  Le dernier coup d’Abdoulaye Wade , Le Point, 30 juin 2011, no 2024, p. Benno investit Moustapha Niasse , sur seneweb. Le président Wade sera candidat, pas Youssou Ndour, violences à Dakar , politicosn.

Sénégal : Duel entre Wade et Sall , Le Matin, 1er mars 2012. Sénégal: Wade et Sall au coude-à-coude au premier tour de la présidentielle , sur www. Sénégal : Wade et Sall ont achevé un dernier tour pour convaincre les électeurs , Jeuneafrique. Sénégal : la coalition de Macky Sall se renforce, Abdoulaye Wade cherche l’appui des religieux , Jeuneafrique. Présidentielle au Sénégal : les résultats du second tour, région par région, département par département , Jeuneafrique.

Le scrutin de dimanche a renforcé la démocratie sénégalaise, selon la presse internationale , Agence de presse sénégalaise, 26 mars 2012. Alpha Amadou Sy, Les élections présidentielles au Sénégal de mars 2012. Le triomphe de la volonté populaire, L’Harmattan, Paris, 2013, 126 p. Union européenne, Mission d’observation électorale, Bruxelles, Union Européenne, 2012. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 4 janvier 2019 à 20:19. Avec 189 États membres, des collaborateurs issus de plus de 170 pays et plus de 130 antennes à travers le monde, le Groupe de la Banque mondiale est un partenariat sans équivalent : cinq institutions œuvrant de concert à la recherche de solutions durables pour réduire la pauvreté et favoriser le partage de la prospérité dans les pays en développement.

Le Groupe de la Banque mondiale œuvre dans les domaines clés du développement. Grâce à son éventail de produits et services, il aide les pays à échanger leurs connaissances et à appliquer des solutions innovantes pour surmonter les défis auxquels ils sont confrontés. Alors que la lutte contre la pauvreté et le partage des fruits de la croissance économique posent d’immenses difficultés, les données et les travaux de recherche permettent de fixer des priorités, de mutualiser les connaissances sur les solutions efficaces et de mesurer les progrès accomplis. Premier producteur mondial de cacao et de noix de cajou, exportateur de pétrole doté d’une industrie manufacturière importante, la Côte d’Ivoire exerce une influence économique considérable dans la sous-région.

This entry was posted in Fantasy et Terreur. Bookmark the permalink.