Les anciennes basiliques et églises de Rome au XVe siècle PDF

Avant la fondation de l’abbaye, il y aurait eu un domaine gallo-romain, mais on ignore l’ancien nom du ruisseau aujourd’hui dénommé Fontenelle, où un moulin aurait été construit. Le 4 mars 638, le domaine fut concédé au roi Les anciennes basiliques et églises de Rome au XVe siècle PDF à titre personnel, puis confirmé par Clovis II, le 4 février 649. Le 1er mars 650, Clovis II ratifia la vente, et transféra aux religieux les droits. Pavillon classique et emplacement de l’ancien porche d’entrée de l’église Saint-Pierre.


Les anciennes basiliques et églises de Rome au XVe siècle par M. Eug. Müntz…
Date de l’édition originale : 1877

Ce livre est la reproduction fidèle d’une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d’une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d’un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l’opportunité d’accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d’une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d’un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d’un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

De 678 à 690, saint Ansbert est le nouvel abbé de l’abbaye et il construit un hôpital pour douze pauvres et seize malades. En 787, sur ordre de Charlemagne, un polyptyque, aujourd’hui perdu, est établi par Landry, abbé de Jumièges et Richard, comte de Rouen. Il fit reconstruire le chauffoir, les cuisines, l’infirmerie, ainsi que plusieurs autres parties de l’abbaye. Elle est la troisième abbaye de la province de Rouen après Saint-Ouen et Saint-Evrault. Anségise de Fontenelle, qui devint abbé en 823, entreprit des travaux considérables. Les fenêtres étaient vitrées, et toutes les boiseries étaient en chêne. Ce réfectoire était une partie d’un bâtiment qu’il avait fait construire et divisé en deux, l’autre partie servant de cellier.

Il semble probable qu’il y avait à l’ouest une seconde cour renfermant les magasins et autres dépendances du couvent. Le long des constructions dont la Chronique de Fontenelle nous donne une description si intéressante, et à l’intérieur de la cour, se trouvaient des portiques construits par ordre d’Anségise, dont le toit et la charpente reposaient sur des pilastres. L’église bordait d’un côté la cour du cloître. Fontenelle, le cloître était placé au nord de l’église.

Gand, où ils s’établissent un temps en 944. Le moine Harduin de Fontenelle a laissé de nombreux écrits. Vers 960, Richard Ier, duc de Normandie, soutient le rétablissement des moines menés par Gérard de Brogne. Pierre Mauviel commence la reconstruction dont le chœur gothique et le transept, achevé sous Geoffroy de Noytot. Pendant les guerres de religion, l’abbaye est pillée en mai 1562 par les protestants et leurs partisans. En 1566, les reliques de saint Wandrille et saint Vulfran sont en partie détruites ainsi que des parties de l’abbaye. L’abbaye est considérée alors comme une propriété de la famille de Neuville.

This entry was posted in Livres pour enfants. Bookmark the permalink.