Mémorial de Sainte-Hélène: Tome I – De juin 1815 à mars 1816 PDF

Le maréchal Louis-Gabriel Suchet, duc d’Albuféra, par Jean-Baptiste Paulin Guérin. En 1808, Suchet est envoyé en Espagne où il obtient rapidement le commandement mémorial de Sainte-Hélène: Tome I – De juin 1815 à mars 1816 PDF l’armée d’Aragon, avec laquelle il remporte une série de victoires contre les Espagnols. La famille Suchet, originaire du Sud de l’Ardèche, pratique le commerce de la soie depuis plusieurs générations. Vincent-Nicolas Raverat, Louis-Gabriel Suchet, Lieutenant-colonel au 4e bataillon de volontaires de l’Ardèche en 1792, 1834.


Extrait: « Mardi 20 juin 1815. – J’apprends le retour de l’Empereur à l’Élysée, et je vais m’y placer spontanément de service. Je m’y trouve avec MM. de Montalembert et de Montholon, amenés par le même sentiment. L’Empereur venait de perdre une grande bataille, le salut de la France était désormais dans la Chambre des représentants, dans leur confiance et leur zèle. L’Empereur accourait avec l’idée de se rendre, encore tout couvert de la poussière de la bataille. »

Signature de Suchet, chef du 4e bataillon de l’Ardèche, futur maréchal de France. Il est présent au siège de Toulon jusqu’au 18 décembre 1793. Lors de celui-ci, une colonne britannique de 2 000 hommes réalise une sortie afin de s’emparer des batteries françaises que Bonaparte a installées afin d’entamer les structures d’un fort. Il est nommé chef de brigade provisoire le 28 octobre 1797. En février 1798, son régiment passe en Suisse.

Le Piémont donnant alors des inquiétudes pour la retraite de l’armée, et Joubert ayant reçu ordre d’occuper ce pays à la fin de 1798, Suchet prépare cette expédition qui se termine sans combats. Il est nommé à l’armée d’Helvétie le 2 décembre 1798, mais il ne rejoint pas son poste et est destitué le 27 décembre. Il passe en Italie comme chef d’état-major sous Joubert, le successeur de Brune le 10 juillet 1799. Napoléon Bonaparte charge Masséna du commandement de l’armée d’Italie et Suchet devient commandant de l’aile gauche de l’armée le 8 janvier 1800. Coupé de l’armée de Masséna dès le 8 avril, il se replie sur le Var. Du 17 au 24 juin, il est commandant par intérim, en l’absence de Masséna, de l’armée d’Italie.

Il commande le corps du centre à l’armée d’Italie le 24 juillet. Il devient gouverneur de Padoue en janvier 1801. La campagne s’étant rouverte, en 1801, après six mois d’armistice, le général Suchet commande le centre de l’armée, composé de trois divisions fortes de 18 000 hommes. Au mois d’octobre 1803, Suchet est nommé commandant de la 4e division du corps du maréchal Soult, stationné au camp de Boulogne.

This entry was posted in Actu, Politique et Société. Bookmark the permalink.