Marchés du monde PDF

FMI, de la Banque mondiale, etc. Les principaux organismes prêteurs, marchés du monde PDF la Banque mondiale et surtout le FMI, trouvent actuellement peu d’utilisations pour leurs ressources. La plupart des États actuels d’Afrique et d’Asie ne sont devenus financièrement indépendants que postérieurement à la Seconde Guerre mondiale.


Toutefois, les pays n’ont pas tous contracté leurs dettes extérieures respectives après leur indépendance. Parallèlement, un certain nombre de régimes dictatoriaux, voire néo-coloniaux, imposés ou soutenus par des puissances étrangères, se financèrent massivement par des emprunts utilisés pour mener des guerres civiles ou pour exercer des campagnes de répression à l’encontre de leurs propres populations. L’octroi massif de prêts entraîna des risques majeurs de défaillance, comme avec le Mexique, qui fut le premier pays à annoncer, en 1982, qu’il n’était plus en mesure de rembourser – situation qui précipita ce que l’on nomme aujourd’hui la  crise de la dette . Les détracteurs du point de vue que la dette du tiers monde n’était pas équitable mentionnaient qu’elle avait le plus souvent été librement endossée par les gouvernements des pays concernés. Des critiques mettaient par ailleurs en doute la notion de  dette insolvable , qu’il serait toujours possible de la refinancer via le FMI ou la Banque mondiale, ou de négocier un accord avec les créanciers ?

Certains économistes s’opposaient à cette solution. Certains enfin considéraient injuste que les gouvernements des pays riches mettent à contribution leurs propres citoyens pour compenser le non-remboursement de la dette des pays du tiers monde : cela expliquerait la faible volonté politique en faveur de son annulation. Du point de vue des marchés financiers, une part importante de la dette des pays très pauvres étant insolvable ou peu solvable, elle se décote et doit finir par être réduite ou annulée. Une gestion de ce processus permet de le faire plus tôt en échange de bénéfices pour le bien commun que sont les ressources naturelles qui sans cela seront encore plus surexploitées par les pays pauvres ou en manquant. Le Club de Paris est une institution intergouvernementale de pays créanciers qui prend, depuis 50 ans, l’essentiel des décisions allègement de la dette de pays considérés peu ou non solvables.

Ainsi, en 2004, le Royaume-Uni a effacé une partie des créances des pays les plus pauvres. Au lieu d’annulation de la dette, il peut s’agir de renégociation de celle-ci, sur le montant, les taux ou l’échéancier. La traditionnelle rencontre entre les ministres des Finances du G8 avant le sommet eut lieu à Londres les 10 et 11 juin 2005. Les négociations se sont déroulées de manière unilatérale, essentiellement entre les États membres du G8. Les gouvernements africains, les organisations œuvrant en faveur de l’annulation et leurs sympathisants ont qualifié d’inapproprié le plan proposé par le G8, en alléguant que, d’une part, la poursuite des politiques d’ajustement structurel neutralisait les bénéfices de l’effacement de la dette et que, d’autre part, seule une faible part de la dette du tiers monde était concernée par la proposition. Quand on parle d’ annulation de la dette , il s’agit surtout de réduction de dettes publiques contractées auprès d’États et organismes internationaux officiels. Pour la dette « privée », pour un pays devenant insolvable, il y a peu de recours de la part des créanciers.

Celle-ci d’une part facilite pour les créanciers privés l’exigibilité de la leur, et d’autre part crée de nouvelles latitudes d’emprunt pour les pays exonérés. Mais ces-derniers tendent alors à s’endetter à nouveau, et à des taux élevés du fait de la prime due au risque-pays qui subsiste. La crise économique argentine constitue un exemple récent et révélateur des problèmes engendrés par une dette extérieure. Au cours des années 1990, sa dette n’a cessé d’augmenter jusqu’à dépasser les 120 milliards de dollars. Le gouvernement argentin dut faire face à des difficultés considérables lorsqu’il voulut refinancer la dette. Le FMI devint très peu coopératif. D’autres créanciers dénoncèrent le défaut de paiement comme un vol caractérisé.

Guy De Boeck, Zones vertes ou billets verts ? L’échange dette-nature : néocolonialisme vert et exploitation environnementale ? DELFORGE Isabelle :  Troquer le dette contre l’environnement : un échange contre nature ? Rechercher les pages comportant ce texte.

La dernière modification de cette page a été faite le 17 novembre 2018 à 11:26. Cette page est en semi-protection longue. Ce marché, mondial par nature, est le deuxième marché financier de la planète en volume global, derrière celui des taux d’intérêt. Pour assurer une couverture de leur clients, 24 h sur 24, chaque banque importante possède une salle de marché sur les trois continents. Asie ou en Australie succède une autre située en Europe puis enfin une troisième située en Amérique du Nord, et ainsi de suite. Néanmoins, malgré ce caractère mondial et cette dissémination horaire entre les continents, une part importante de l’activité du marché reste localisée physiquement à Londres.

This entry was posted in Sports et passions. Bookmark the permalink.