Multi lectures CP PDF

Instit et directrice d’école pendant multi lectures CP PDF. Un petit mot en passant ? Svellda : Bonjour madame,Svellda : Pourais-je vous contacter en privé?


Multilectures regroupe, autour de onze thèmes, des textes différents :
• récits de littérature de jeunesse,
• textes fonctionnels (recette, couverture d’un livre…),
• documentaires,
• poésies, dialogues, chansons ou comptines.
Multilectures donne des outils méthodologiques pour permettre une meilleure maîtrise de la lecture à travers un questionnement actif autour de cinq axes :
– Observe – Repère – Lis – Explique – Raconte

Mon fils suit vis cours de maths et de français ce2 et j’aimerais avoir vos conseils sur certains points. Kantompeupadiravê, c’est lequel déjà, maîtresse ? C’est compter sans l’esprit tortueux de l’être humain en général, et de l’enfant qui apprend en particulier. D’abord, c’est lequel le « bon » et lequel le « mauvais » ?

Nous connaissons tous le jeu du Ni oui, ni non. Qui n’a pas connu dans ses classes, même de CM2, l’indispensable élève qui, après la réponse négative à la question « Est-ce que c’est un garçon ? Est-ce que c’est une fille ? On ne peut pas dire avait ne va pas de soi.

Il sait qu’il faut associer l’une des mantras au mot a et l’autre au mot à mais quant à dire laquelle ? Mystère et boule de gomme ! Et puis, le timoré, petit cousin du précédent Et s’il allait à se tromper, maintenant qu’il sait qu’on peut le faire ? Celui-là, par chance peut-être, ou par connaissance intuitive, se trompait relativement peu tant que la règle n’avait pas été étudiée en classe, collée dans le cahier de leçons et apprise à la maison. Maintenant, son côté âne de Buridan prend le dessus, comme en EPS, en musique, en dessin, en mathématiques ou dans la cour quand il joue avec les copains et les copines. Il doute, il doute, il doute et il finit par lorgner sur le cahier de son voisin ou, avec une horrible mauvaise conscience, choisit d’y aller au petit bonheur la chance, chance qui hélas l’a quitté depuis qu’on lui a appris qu’il pouvait se tromper.

Après, il y a le rebelle, de plus en plus souvent présent dans nos classes. Ce n’est pas maintenant qu’il est grand et puissant que de vieux livres poussiéreux et des adultes plus ou moins hors d’âge vont commencer à lui dicter une loi, non ? Il en a fait plier de plus coriaces qu’eux. Il ne craint personne, ne retient aucune autre règle de conduite que celles qu’il s’est lui-même fixées, et continuera à écrire à ou a, et ou est, son ou sont, se ou ce, et même je ou jeu, si ça lui chante et quand ça lui chante.

This entry was posted in Romans policiers et polars. Bookmark the permalink.