Nous… La Cité PDF

Je me découvre, Je sais faire, Je me repère, J’expérimente, Tous ensemble. Les trois premiers thèmes sont centrés sur nous… La Cité PDF développement de l’enfant et ses facultés corporelles, cognitives, spatiales. Les deux suivants proposent une ouverture au monde et aux autres. Une attention particulière a été portée au public handicapé et de nombreuses activités sont accessibles à tous les handicaps.


Quatre garçons d’une vingtaine d’années, qui ont grandi entre les tours d’une cité de la grande banlieue parisienne ont participé pendant un an, avec leur éducateur Joseph Ponthus, à un atelier d’écriture. Plusieurs voix et différents types de textes s’entrecroisent – journal écrit au mitard, lettres au juge, récits de souvenirs d’enfance… Où l’on apprend que l’écriture, elle aussi, est un combat.

Quand quatre jeunes de banlieue se prennent d’écrire leur quotidien avec un de leurs éducateurs , ça envoie du lourd. Entre provocations policières, soirées à tchatcher dans les halls d’immeuble, jugements et appels, embrouilles à la con, boulots foireux, visites en prison, heures d’ennui et éclats de rire, c’est le quotidien d’un quartier populaire comme tant d’autres qui est raconté.
Le quotidien d’une France qui peut exploser à tout moment, qui ne veut pas être un exemple ni un modèle, qui témoigne de la vie, mais aussi de la mort. Un quotidien où l’on enrage plus souvent qu’à son tour, mais où l’on trouve encore la force d’en rire. Un quotidien où des professionnels se démènent pour sauver ce qui peut l’être encore. Où l’on se demande même, par moments, si l’on n’aurait pas plus intérêt à ce que tout pète. Un quotidien que les médias ignorent, que les jeunes taisent parce que trop criant d’être aussi banal que brutal. Un quotidien où la solidarité est à l’œuvre, où les choses se vivent et s’éprouvent plus qu’elles ne se disent – sauf quand on se décide à prendre son stylo et à écrire, entre rires et larmes, la cité.
Car c’est sans doute des mots que viendront les solutions. La découverte de l’écriture et du pouvoir de ces foutus mots. Face à des flics. Face à des juges. Face à soi-même.

Les accompagnateurs handicapés ont aussi été pris en compte : des textes en braille sont notamment accessibles aux parents non-voyants. Une animation peut être proposée pendant la séance. SITE NON MIS A JOUR VISITEZ NOTRE NOUVEAU SITE autistesdanslacite. Cerveau : dépister précocement l’autisme par IRM ?

This entry was posted in Fantasy et Terreur. Bookmark the permalink.