Paul nizan écrivain PDF

Jean-Paul Paul nizan écrivain PDF à la réédition de Aden Arabie. Agrégé de philosophie, il obtient surtout du succès pour ses romans, mais aussi pour son pamphlet Les Chiens de garde. Son œuvre comporte également de nombreuses critiques littéraires parues chaque semaine dans le journal L’Humanité, ainsi qu’un ouvrage de vulgarisation philosophique et des traductions de l’anglais et de l’allemand. La célèbre phrase introductive du roman Aden Arabie :  J’avais vingt ans.


Il est le beau-père du journaliste Olivier Todd et le grand-père du sociologue Emmanuel Todd. Paul Nizan en 1924, alors qu’il était élève de l’École normale supérieure à Paris. Paul Nizan est le fils d’un ingénieur des chemins de fer et le petits-fils d’un ouvrier d’origine bretonne. Reçu à l’École normale supérieure en 1924, il se lie aussi d’amitié avec Raymond Aron.

Sur le plan politique, Paul Nizan cherche sa voie. Il participe en 1925 au Faisceau de Georges Valois, premier parti fasciste français aux accents syndicalistes-révolutionnaires. En cette année 1924, il lit également Lénine, qu’il emprunte à la bibliothèque de l’École, et dont le programme lui semble moins fantaisiste. Georges Valois lui-même dissout très rapidement son groupe en considérant s’être trompé sur les vertus sociales du fascisme. Sartre la Psychopathologique générale de Karl Jaspers. Je ne laisserai personne dire que c’est le plus bel âge de la vie. Il traduit également coup sur coup, toujours en 1933, L’Amérique tragique de Dreiser et Les Soviets dans les affaires mondiales de Fisher.

Paul Nizan, prix Interallié, décembre 1938. En août 1939, il rompt avec le PCF à propos de la signature du pacte germano-soviétique. PCF d’avoir manqué de cynisme :  il n’y a que les événements qui me confirmeront ou m’infirmeront. Mais non les arguments du type moral. Ce n’est pas parce que je croyais  mal  de la part de l’URSS son accord avec Berlin que j’ai pris la résolution que j’ai prise. La réédition, en 1960, d’Aden Arabie, avec une préface de Jean-Paul Sartre, ouvre la voie à une  réhabilitation  de l’écrivain.

C’était la faute inexpiable, ce péché de désespérance que le Dieu des chrétiens punit par la damnation. Les communistes ne croient pas à l’Enfer : ils croient au néant. Une balle explosive l’avait, entretemps, frappé derrière la nuque, mais cette liquidation ne satisfit personne : il ne suffisait pas qu’il eût cessé de vivre, il fallait qu’il n’eût pas du tout existé. En 1966, pour la réédition des Communistes, Aragon supprime le personnage d’Orfilat. Ses articles sont très courts et souvent incisifs. De fait, Nizan ne se considère pas comme un théoricien de la littérature, il écrit sur le vif, pressé par le temps, mais ses remarques vont souvent droit au but. Traduction de l’Amérique tragique de Theodor Dreiser, Rieder, Paris, 1933.

Le Cheval de Troie, Gallimard, Paris, 1935. Réédition Gallimard, L’Imaginaire, 2005, avec une préface de Pascal Ory. Les Matérialistes de l’Antiquité, choix de textes et préface. Complainte du carabin qui disséqua sa petite amie en fumant deux paquets de Maryland et Hécate ou la méprise sentimentale. Deux textes de 1924 parus dans La Revue sans titre. Textes réunis, annotés et présentés par Anne Mathieu, avec une préface de Jacques Deguy, Nantes, Joseph K, 2005.

The Columbia History Of Twentieth-Century French Thought, Columbia University Press, 2007, p. Daniel Singer, Prelude to revolution: France in May 1968, South End Press, 2002, pp. Jean-Paul Sartre, Préface à Aden-Arabie, p. André Chervel,  Les Agrégés de l’enseignement secondaire.

This entry was posted in Fantasy et Terreur. Bookmark the permalink.