Philosophie grecque PDF

Philosophie grecque PDF et Platon, et ses successeurs dans l’Empire romain ainsi que dans le monde arabo-musulman. Turquie, et ce que l’on nomme la Grande-Grèce, le sud de l’Italie.


Ils ont de fait participé aux origines de la philosophie. Thalès de Milet, Anaximandre et Anaximène. Platon, son principal disciple, est le philosophe par qui nous connaissons le mieux son enseignement et ses méthodes. Xénophon, un autre disciple de Socrate.

Un événement l’aurait plongé définitivement dans la philosophie : la visite d’un de ses amis à l’oracle de Delphes. Il prétendait en effet que, bien qu’ignorant, il était capable, grâce à sa façon d’interroger, de faire accoucher l’esprit de ses interlocuteurs de connaissances qu’ils portaient déjà en eux sans le savoir. De cette manière, il parvenait à le faire changer de point de vue par l’usage de la raison seule, sans artifice rhétorique. Il dut pour cela avaler un poison mortel : la ciguë. Il y affirme croire aux dieux athéniens comme n’y croit aucun de accusateurs, formule aux interprétations possibles multiples, dont celle en leur existence comme métaphores. Ses derniers mots auraient été :  Criton, nous devons un coq à Esculape , phrase dont le sens fut interprété de différentes manières.

Il est possible que Socrate demande par là à son ami Criton de faire un sacrifice au dieu de la médecine, la mort étant conçue par Socrate comme un remède et une délivrance dans le Phédon de Platon, qui se termine par ces mots. Athènes en -427 et mort dans la même ville en -348. Il est issu d’une famille aristocrate athénienne et commence à écrire des tragédies. Il avait deux frères, Adimante et Glaucon, et une sœur, Potone. Après cela, il partit en voyage à Mégare, en Égypte puis en Sicile. Il est reçu à la cour de Denys, tyran de Syracuse qui, jaloux du succès du philosophe auprès de ses convives, le renvoie en Grèce. Il est rappelé en Sicile par Dion, beau-frère de Denys depuis disparu.

Platon effectue le voyage, mais débarque en -366 à Syracuse alors que Dion est condamné à l’exil, et que Denys le Jeune prend le titre de tyran. Platon retourne en Grèce après avoir été retenu un an. Les dialogues écrits sont un étalage des personnages célèbres de l’époque et de la mise en scène théâtrale qu’a auparavant exercé le philosophe. Les Idées sont présentes de toute éternité, et ne sont aucunement inventées.

This entry was posted in Religions et Spiritualités. Bookmark the permalink.