Pose des menuiseries extérieures: Fenêtres, baies, portes-fenêtres, portes extérieures… PDF

Un ensemble de fenêtres parisiennes sur un immeuble haussmannien. Sa différence avec la porte réside dans le fait qu’elle ne descend pas jusqu’au sol mais jusqu’à l’allège. Fenêtre romane à linteau à profil courbe, à arc simulé délardé en bas-relief dans la tête du linteau et à cordon d’imposte. Le bois, le cadre, les arcs, les moulures, un éventuel balcon, le verre pose des menuiseries extérieures: Fenêtres, baies, portes-fenêtres, portes extérieures… PDF, etc, contribuent à élargir la valeur décorative de la fenêtre.


Les menuiseries extérieures doivent satisfaire à de nombreuses fonctions et exigences alliant haute performance énergétique, sécurité, esthétisme et pérennité. Richement illustré par de nombreux schémas et structuré sous forme de fiches pratiques, ce guide fournit les prescriptions techniques qui permettent de choisir et poser – ou faire poser – des menuiseries en respectant les règles de l’art, aussi bien pour la construction neuve que pour des opérations de réhabilitation. Après une présentation des caractéristiques techniques des fenêtres (matériaux, types d’ouvertures, remplissages, protections solaires, etc.), ce mémento expose les critères de performance des fenêtres et portes extérieures (perméabilité à l’air, étanchéité à l’eau, résistance au vent, isolation thermique ou acoustique, etc.) et ceux relatifs aux vitrages (confort, protection des personnes, etc.). Il décrit ensuite les différents équipements et accessoires de pose (mastic de calfeutrement, mousse imprégnée, fixations, vis, chevilles, etc.) ainsi que les dispositions constructives en fonction du support et de la nature des travaux envisagés. Des exemples de mise en œuvre fournissent les détails de pose de fenêtres selon différentes configurations : en applique intérieure ou extérieure, en tunnel, sur mur à ossature bois, avec ETICS, sur bardages rapportés, etc.

Cet art de la fenêtre prit un développement particulier dans l’Art nouveau. Une fenêtre assure plusieurs fonctions pour le local concerné : l’éclairage, la vue intérieur-extérieur ou vers l’extérieur seul, l’aération, auxquels s’ajoutent parfois la communication verbale et la sécurité des évacuations. Tout ceci est fait en respectant la séparation des lieux par leur isolation thermique et phonique selon le besoin. La fenêtre a servi autrefois à faire entrer et sortir en façade sur rue des marchandises dans des magasins situés en étage.

La fenêtre de plain-pied sur la rue est devenue une vitrine pour l’étal du commerce. Selon les marchandises vendues c’est devenu ensuite un étal non accessible depuis la rue. Lorsque la baie est un accès à la lumière dans un local sans vue autorisée sur l’extérieur, la baie est un jour-de-souffrance qui fait partie des servitudes intégrées dans les règlements d’immeubles. La fenêtre a eu une importance sociale et politique : défenestration, impôt sur les portes et fenêtres, importance qui est aussi relatée dans la littérature et la peinture. Les ouvertures sont plus grandes que celles de la pratique antérieure qui faisait des toutes petites embrasures rectangulaires ou rondes-ovales.

This entry was posted in Livres pour enfants. Bookmark the permalink.