RACES DE CHEVAUX ET PONEYS PDF

L’appellation  Poney  s’applique en français à plusieurs taxons distincts. Il existe de nombreuses races de poneys. Les poneys entrainés par des personnes inexpérimentées, ou seulement montés par des débutants, peuvent se révéler trop gâtés, car leurs cavaliers ne disposent généralement pas de l’expérience de base pour corriger leurs mauvaises habitudes. Les poneys correctement entrainés sont des montures appropriées pour RACES DE CHEVAUX ET PONEYS PDF enfants qui apprennent l’équitation.


Ce guide abondamment illustré s’adresse au lecteur désireux de mieux connaître les races de chevaux et de poneys présents en France, qu’il s’agisse des équidés destinés aux loisirs ou des chevaux de trait. Le passionné d’équitation trouvera également ici un ouvrage de référence évoquant l’origine des races, les endroits où les rencontrer, le mode d’élevage ou l’utilisation des différents chevaux.

Le poney trouve ses origines dans des populations de chevaux sauvages qui se sont développées en marge de l’habitat favori du cheval, dans des zones où la nourriture est rare ou le climat rigoureux, leur petite taille résulterait donc d’une sélection naturelle et d’une adaptation à leur environnement. Ces animaux ont été domestiqués et élevés en captivité à des fins diverses, partout dans l’hémisphère Nord. Le terme de  poney  peut être utilisé en général pour nommer tout cheval de petite taille, quelle que soit sa taille ou sa race. Taille comparée entre poney Shetland et cheval de selle. Le poney trouve ses origines dans des populations de chevaux sauvages qui se sont développées en marge de l’habitat favori du cheval. Des races de poneys se sont développées partout dans le monde, en particulier dans l’hémisphère Nord, sous les climats difficiles, dans des zones où la nourriture est rare. Historiquement, la plupart des races de chevaux peuvent être considérées comme de grands poneys.

En France, c’est Colbert qui insista auprès des éleveurs particuliers pour que ceux-ci produisent des chevaux de grande taille, destinés à l’armée. Les poneys ont aussi été utilisés pour la conduite et le transport de marchandises. Pendant la révolution industrielle, en particulier en Grande-Bretagne, un nombre important de poneys de mines ont été utilisés pour tracter le charbon dans les galeries étroites. En France, le poney pottok est également connu pour son passé dans les galeries minières. La définition du poney sur le simple critère de taille est à nuancer par des cas particuliers. Selon la définition la plus courante, un poney possède une conformation et un tempérament particuliers : une crinière épaisse et très fournie, une queue et un pelage également épais et fournis, des jambes proportionnellement courtes, un corps court et large, une ossature lourde, une encolure courte et épaisse, et une tête plus courte avec un front large.

This entry was posted in Informatique et Internet. Bookmark the permalink.