Tout Savoir Sur… le Marketing Emotionnel – l’Humain Plus Que le Fric! PDF

Avec le développement d’Internet et du Tout Savoir Sur… le Marketing Emotionnel – l’Humain Plus Que le Fric! PDF 2. 0, les usages des TIC se sont développés et la grande majorité des citoyens des pays industrialisés les utilise pour accéder à l’information. La filière nécessite de plus en plus de compétences en communication, marketing et vente, la technique n’étant qu’un support de la communication et d’organisation.


Et si au lieu de mettre le client au centre du marketing, nous placions le client dans le coeur des marques et les marques dans le coeur de leur client ? Pourquoi ?Parce que le client est avant tout un être humain, doté d une intelligence émotionnelle, mû par ses passions et ses envies, il est urgent de reconstruire le marketing en partant de son point de vue. Comment envisage-t-il une relation avec une marque, pourquoi devrait-il acheter une offre plutôt qu une autre ? Le consommateur ayant appris de 50 ans de vie avec les marques et leur communication, a repris le pouvoir et souhaite que l on lui donne plus qu on ne lui demande et qu on lui réserve toute notre attention. Tout commence par une rencontre, puis vient le temps du jeu et de l apprentissage sous la forme de test. L individu client rencontre une marque avec l envie de l aimer et, si la relation s installe, de la préférer. Il exige d elle qu elle démontre les mêmes valeurs, qu elle soit transparente et cohérente dans ses actions comme dans ses productions. L ambition du client est alors de partager avec ceux qui lui ressemblent, ceux en qui il a confi ance, ceux qui ont les mêmes croyances que lui. Il est social. Sa réalisation et son élévation en tant qu être humain suivent ce parcours. Partager ses émotions donne du sens à sa vie et, par conséquent, à sa consommation. Le marketing émotionnel vous permettra de redéfi nir votre marketing et d être aimé de vos clients. Découvrez au fi l des exemples, comment certaines marques intègrent et appliquent ces principes avec succès.

Les usages des TIC s’étendent, surtout dans les pays développés, au risque d’accentuer localement la fracture numérique et sociale ainsi que le fossé entre les générations. L’expression  technologies de l’information et de la communication  transcrit une locution anglaise utilisée dans diverses instances internationales qui correspond à peu près au domaine de la télématique. Les technologies de l’information et de la communication sont des outils de support au traitement de l’information et à la communication, le traitement de l’information et la communication de l’information restant l’objectif, et la technologie, le moyen. Mais cette définition se limite à la convergence de l’informatique et des télécommunications en vue de communiquer et ne tient pas compte de l’impact de la convergence numérique dans les multimédias et l’audiovisuel. Ensemble des technologies issues de la convergence de l’informatique et des techniques évoluées du multimédia et des télécommunications, qui ont permis l’émergence de moyens de communication plus efficaces, en améliorant le traitement, la mise en mémoire, la diffusion et l’échange de l’information .

La diffusion rapide des accès à l’Internet à haut débit a permis une explosion des usages des services audiovisuels qui prennent une importance accrue dans le concept des TIC, non seulement au niveau de la communication, mais aussi au niveau de la gestion des informations et des connaissances et au niveau de leur diffusion. Cette extension du concept des TIC est à l’origine de nombreux débats en raison de l’importance de son impact sur la société. 1990 et au début des années 2000 pour caractériser certaines technologies dites  nouvelles . La qualification de  nouvelles  est ambigüe, car le périmètre des technologies dites nouvelles n’est pas précisé et varie d’une source à l’autre. En raison de l’évolution rapide des technologies et du marché, des innovations déclarées  nouvelles  se retrouvent obsolètes une décennie plus tard. Parfois il s’agit de distinguer les technologies basées sur l’Internet par opposition aux télécommunications traditionnelles. Parfois, les NTIC incluent aussi la téléphonie mobile, mais les premières technologies mobiles qui ont plus de trois décennies peuvent-elles être qualifiées de  nouvelles  ?

This entry was posted in Bandes dessinées. Bookmark the permalink.